L’égalité, c’est aussi accepter les critiques!

Tous les dogmes sont critiquables. En chacun sommeille un connard. En chacune sommeille une connasse. Seems legit.

Certaines activistes, bloggeuses, ou chercheuses féministes, sont devenues aussi toxiques que leurs objets d’études détestées par leurs soins, c’est-à-dire autant que ceux qu’elles ont coutume de maudire et qu’on peut taxer à tort comme à raison de misogynes, de masculinistes, de machistes, ou de sexistes. La moindre petite critique leur étant adressée est assimilée de facto à du sexisme et vaut aussitôt la réponse sempiternelle «  C’est parce que je suis une femme ! On ne dit pas à une femme ce qu’elle doit faire ! ».

Sans surprise, on trouve autour de certaines d’entre-elles de véritables cultes de la personnalité et nulle remise en question de peur d’être exclu du phénomène de petite cour. Avec les militantes des différentes sphères du féminisme contemporain on retrouve, en mimétisme, les mêmes attitudes déplorables- et détestables- qu’on trouve chez certaines têtes-à-claques narcissiques, ou chez certains bigots. Y a qu’à lire les féministes abolitionnistes qui veulent carrément- sans aucune discussion possible- interdire toute forme de pornographie et de prostitution parce qu’elles l’ont décrété, alors que le rapport à la pornographie de masse et la question prostitutionnelle mériteraient des débats apaisés qui s’inscrivent dans l’esprit démocratique (comme tout en fait). À l’instar de leurs pendants fachos, barbus, ou réacs à la croix-de-bois, certaines féministes se posent en grandes détentrices de la vérité et rejoignent la liste stupéfiante des adeptes d’idéologies punitives : afro-centrisme, écologie radicale, islam politique, antisionisme, identitaires, civitasiens, souverainistes, droite sécuritaire, décoloniaux, soraliens, sionistes d’extrême-droite, antivaxx, vieille garde du PCF, mélenchonistes déglingués, zemmouroïdes…

Vous savez toujours pas pourquoi, mais voilà vous devez être puni !

Je ne sais pas pour vous, mais c’est d’un niveau de dinguerie stratosphérique. Dans un pays où la Loi assure à tout citoyen la liberté de conscience, d’expression, et à l’heure où on parle de lutter contre l’islamisme forme de contrôle social il est vrai, on se retrouve quand même avec des mouvements politiques épars- extrêmes et institutionnels- qui veulent à tout prix nous dire comment manger ( avec ou sans viande), boire, baiser, nous habiller, prier, rouler ou pas en voiture, ou décider ce que nous aurions à regarder ou non. C’est tout juste, sans vouloir paraître vulgaire, si on ne nous explique pas la façon adéquate de nous torcher.

Ce n’est pas rendre service aux femmes, désolé, de laisser certaines adopter des comportements de petites merdeuses drama queen. Les femmes méritent mieux. Et nous aussi méritons mieux, comme nous mériterions autre chose que ces crétins de youtubeurs réacs virilistes à intelligences de cailloux érodés.

Il conviendrait de rappeler juste que la politique est paramétrée, en fait, sur un rapport au pouvoir et qu’il peut y avoir dans une société très patriarcale des femmes qui ont plus de pouvoir qu’on pourrait le croire. Ces dernières sont souvent même plus hostiles à l’émancipation des femmes que des hommes lambdas- au sens où ça n’arrange pas leurs intérêts.

Cette scène relève du forcing, mais au fond ce n’est pas plus bête que si c’eut été des mecs en costumes!

Golda Meir a-t-elle fait quelque chose de mémorable pour les israéliennes orthodoxes traitées comme du bétail au regard de la Halakha ? Asma El Assad a-t-elle eu des gestes de solidarité vis-à-vis des femmes syriennes violées dans les geôles infâmes du régime ? La mafieuse Naïma Jilal doit-elle être plus prise en pitié sous prétexte que c’était une femme par rapport au chef de la Mocro Maffia, qui l’a certainement faîte torturée et exécutée, alors qu’elle a aussi contribué à détruire des vies humaines avec le trafic de cocaïne? Est-ce que parce que la sœur de Kim Jong-Un a une forte influence sur le régime de Pyong-Yang qu’il faudrait en faire un symbole ? Est-ce le masculinisme de son époque qui a forcé Ilse Koch a collectionné des abats-jours en peaux humaines de prisonniers ?

Car oui, tout est une question d’intérêt et si le sexe, l’origine ethnique, la religion, entrent en ligne de compte, Homo Homini Lupus quoi ! L’Homme est un loup pour l’Homme. Et pour rappel le mot Homme avec le H majuscule signifie l’être humain, non l’individu de sexe masculin.

Ce biais sexiste, autant dire les mots, a par exemple induit en erreur par rapport aux engagements des femmes jihadistes. Ainsi, certaines tenant l’idéologie pour strictement masculiniste, les femmes de jihadistes étaient alors définies comme des victimes de la monstruosité masculine. On se souvient des réactions débiles devant le sketch Real ISIS Housewives. Or, au contraire, des travaux, des propos des concernées rapportées, ont démontré au contraire que ces femmes étaient souvent plus radicalisées que leurs maris. Que certaines faisaient part d’une frustration de ne pas pouvoir être au front ou de se faire exploser parmi les kouffars. On évitera de trop s’étaler sur le cas de l’une d’elles qui ne montrât pas la moindre empathie pour une esclave yézidie violée constamment par son mari, tout ça par jalousie parce que ce dernier ne s’occupait pas d’elle.

Inversement, pour s’inscrire en faux contre une certaine propagande laïcarde, si il est avéré qu’effectivement certains tenants de l’Islam fondamentaliste bourrent le crâne des femmes à proximité en les culpabilisant sur leurs tenues, à propos de leurs manières de regarder un homme, et de leur sommer d’être pudiques en se voilant les cheveux, il y a à contrario certaines qui le font de leurs propres initiatives : par foi, par deuil aussi, pour marquer un passage à un certain âge, ou bien pour marquer son identité en réaction à certaines lois estimées islamophobes. Mettre tout sur les hommes [musulmans] qui exerceraient leurs emprise à 100% est un tropisme. De même qu’il fut un temps certaines collégiennes ou lycéennes dénonçaient celles qui osaient sortir avec des non-musulmans, en les traitant de p*tes, en jouant les puritaines tout en recourant parfois- euh- à une certaine pratique sexuelle pour conserver leur virginité jusqu’au mariage.

Lire aussi les propos démentiels de certaines activistes pro-palestiniennes, pro-israéliennes, de l’ultra-droite US, ou de formations ultranationalistes à l’est de l’Europe sans forcément parler de la Russie. Tant qu’à faire chez-nous, il suffirait aussi d’extraire des propos ou de se focaliser sur certaines attitudes de femmes politiques notoires telles que Ségolène Royal lorsqu’elle parle du conflit russo-ukrainien, de Mathilde Panot créatrice de polémiques ineptes, de Valérie Pecresse, de Mme Chikirou lorsqu’elle s’adresse à une autre activiste féministe, celle des Le Pen fille et nièce lorsque souvent elles toisent les journalistes du haut de leurs suffisances, de Clémence Guétté qui parle de capitalisme, de Mme Garrido tellement révolutionnaire qu’elle squatte chez Bolloré, ou de Mme Brégeon qui défend bec-et-ongle notre président imbu, pour s’apercevoir qu’elles le font d’elles-même. Sans que personne ne le leur dise, et lorsque d’hypothétiques conseillers masculins suggèrent de dire ceci ou cela ce sont souvent elles qui acceptent ou non en connaissance de cause. Sans Mme Knafo, qui tire les ficelles, le parti Reconquête masculiniste au possible aurait plus que probablement volé en éclats dès le lendemain du premier tour de l’élection présidentielle. Ces femmes trouvent donc leurs intérêts dans ce système qui peut être sources d’injustices pour des milliers d’autres femmes qui ont de quoi se sentir pressurisées : sommation d’être séduisantes et sexualisées sur leurs lieux de travail ; harcèlements ; culpabilisation ; violences subies, etc, etc.

La femme est un Homme comme les autres.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s