COVIDIOCRATIE-2020

And I find it kind of funny
I find it kind of sad
The dreams in which I’m dying
Are the best I’ve ever had
I find it hard to tell you
I find it hard to take
When people run in circles it’s a very, very
Mad world, mad world

La gestion de l’épidémie du Covid-2019 restera sans doute l’une des pages les plus désastreuse et folklorique de notre histoire. Sans tous ces milliers de morts et de personnes actuellement hospitalisées luttant contre ce monstre invisible, sans ces soignants qui se dévouent corps et âmes outre de ne pas être aidés par leur institution devenue kafkaïenne, on pourrait en tirer une comédie familiale grasse explorant les pires stéréotypes.

Il n’est pas complotiste qu’une personne ayant des antécédents de santé se pose des questions sur les risques secondaires encourus. Personne, sauf cas exceptionnel, n’a envie de jouer avec sa vie comme on joue à la roulette russe. Que des gens, encore, souhaitent être sûrs avant de recevoir l’injection d’un vaccin c’est humain. Et dieu sait que certains agissements de l’industrie pharmaceutique restent critiquables, le lobbying par exemple, et que certaines affaires nous rappellent ô combien nous ferions bien de remettre la santé au service de l’humain et non de quelques portefeuilles- point de gauchisme niais mais juste du bon sens.

Et nous ne sommes pas aidés par les gaffes et les couacs des dirigeants actuels qui doivent être dans un autre monde pour ne pas vraiment mesurer l’absurdité des mesures prises au jour le jour, brutalement, et surtout illogiques. La confiance de la population française envers sa classe politique est quasi-nulle, et on s’étonne encore que compte tenu des sempiternelles petites affaires des uns et des autres les gens puissent continuer à vôter pour les mêmes. Toute personne normalement constituée part du postulat que si un dirigeant est capable de mentir sur l’existence d’un compte en banque en Suisse, il le serait forcément pour cacher des infos sur une pandémie. Comment ne voulez-vous pas qu’ensuite des théories conspirationnistes voient le jour?

Toutefois, comment dire, vivre c’est aussi prendre des risques. En 1986, le sociologue Allemand Ulrich Beck publiait La Société du risque qui stipulait que le  » risque zéro » devenait le critère majeur des sociétés modernes. Le livre connut un regain d’intérêt aux lendemains des attentats du 11 Septembre. Par exemple, dans les années 80-90 les écoles disposaient pour beaucoup d’aires de jeux ( balançoires, de tobogans) ou bien de terrain de football-handball. Fut un moment- dans les années 2000- il y en avait moins. Pourquoi? Parce que certains responsables d’écoles ne voulaient pas  » prendre de risque ». Quiconque prend sa voiture peut être accidenté, gravement ou légèrement. Mais est-ce que toutes les voitures sur une route se collusionnent? En troisième cause de mortalité viennent les accidents domestiques: X qui chûte de son échelle, Y qui meurt en tombant d’un trottoir…faut-il interdire en conséquence la vente des échelles et la construction des trottoirs?

Les médicaments comportent des propriétés chimiques qui ont des effets sur le corps et comme nous n’avons pas tous le même rapport aux molécules, aux ingrédients, en fonction de l’âge, du poids, de la taille, ou de la génétique, certains médicaments donnent des effets secondaires. La polémique autour des vaccins ont commencé en contexte d’épidémie du virus A ( H1N1Q) avec l’histoire des adjuvants. Sauf que l’ARN Messager produit par Pfizer- au banc des accusés- n’en comporte aucun. Quant à cette accusation qu’il va modifier l’ADN humain par une molécule, ben spoiler…elle y serait déjà!

Et de continuer de se répandre en mensonges sur des plateaux, où des journalistes ne les contestent guère, n’est pas seulement de la stupidité politico-politicienne pour nos Che Guevara du souverainisme franchouillard 2.0, c’est aussi criminel puisqu’en cherchant à promouvoir leurs trognes en amont des prochaines périodes électorales- où ils se prendront des fours- ils ouvrent la porte à ces espèces de gros débiles d’antivax dont ils cherchent à rallier les votes. Car nous ne parlons pas de gentils conspirationnistes voyant des signes Illuminatis sur un Dollar US, on parle de gens qui menacent ouvertement des médecins. On parle de ces gens radicalisés par les théories Qanon, connerie du Net comme quoi Donald Trump serait élu pour combattre un  » état profond » dirigé par des élites pédo-satanistes et instaurer le Royaume du Christ sur la Terre. Des gens qui croient sérieusement que le Coronavirus a été crée par l’Institut Pasteur et qui nous enjoignent d’enlever nos masques qui reléverait d’une conspiration sataniste. Ce genre de personnes prêtes à attaquer un hôpital psychiatrique pour délivrer un militant ex-pharmacien de « cet internement abusif qui est une violation manifeste des libertés publiques » alors que celui-ci a effectué des essais cliniques non autorisés. Des mises en danger d’autrui sont avérées. Puis ces gourous qui vantent les bienfaits des produits de bien-être par rapport aux médicaments ne sont pas là par hasard.

Ces gens qui sont même parvenus à faire fléchir lesdits partis d’opposition qui cherchent à peser tant bien que mal, et pour ne pas froisser une partie de l’opinion publique- en partie convaincue par des raisonnements conspis sans l’être- les dirigeants ralentissent la distribution des vaccins. De mémoire c’est digne d’un pays satellite de l’ex-URSS ou bien d’une contrée du Tiers-Monde régie par un dictateur à moitié fou et où règne un climat irrationnel favorisant le terrain à des superstitions de temps révolus.

Aujourd’hui, ce sont les vaccins anti-Covid qui font l’objet de suspicions, de rumeurs, ou de fake news. Pensez que demain ça peut être l’ensemble de la médecine qui pourrait faire les frais d’un procès en sorcellerie, où au lieu de soigner une personne atteinte par le VIH via des trithérapies on lui sommerait de se reporter à une recette de parascience. Où toute femme étant désireuse d’avoir des relations sexuelles serait vue comme  » possédée ». Quoi, il faudrait laisser revenir la Tuberculose, la Peste Noire, la Rougeole, ou le Tétanos?

Bienvenue au Nouveau Moyen-Âge!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s