Burkini: polémique de merde, nouvelle saison

Quelques idiotes sont allées dans une piscine en burkinis, histoire de se faire remarquer sur les réseaux sociaux, et voila que ça redevient le feuilleton estival qui oppose- évidemment- les camps politiques qui se tirent dans les pattes.

Faisons fi donc des normes hygiéniques auxquelles sont soumises les piscines municipales, puisque s’agissant par exemple du Hidjab mis sur la tête il s’agit d’un vêtement dédié extérieur sur lequel- potentiellement- peuvent se stocker des choses invisibles à l’œil nu pas forcément bonnes pour l’être humain. De même, pour les illuminés ayant appelé à se baigner  » Tout nu contre l’Islamisme« , le maillot de bain agit comme un minimum de protection vis-à-vis des parties génitales, qui, pas besoin de faire un dessin, peuvent produire ce que l’on sait, pisser, déféquer, et auquel cas les piscines municipalités sont obligées de fermer temporairement le temps de tout désinfecter avant contrôle phytosanitaire positif.

Tout ça, tout le monde s’en fout. L’important reste toujours de se faire remarquer et de faire le buzz.  » Pas grave » si des fonctionnaires, pris dans la tourmente, décident de fermer des piscines après l’incivilité de trop.

Suite au petit buzz fait par des idiotes illuminées au nom d’un pseudo-féminisme islamique, ce fameux » voiler mon corps c’est mon choix!« , les idiots des bords opposés- les laïcards extrémistes et les identitaires chez lesquels les frontières deviennent de plus en plus poreuses- se sont aussitôt mis à beugler tout ce qui peut produire de la psychose. En réaction, les tenants d’une certaine gauche victimisant les musulmans à outrance crient à la conjuration islamophobe, ceux-là même qui sont souvent de mauvaise foi en vous disant que le mal ne viendrait que d’un côté- l’accusé principal est alors ce Printemps Républicain de pacotille- et pour lesquels il ne vient pas à l’esprit qu’ils préparent le terrain à des gens pas forcément pro-LGBT.

Résultat, le débat est impossible. Si vous essayez de nuancer, d’invoquer quoique ce soit, vous vous retrouvez soi accusé d’Islamophobie ou bien de complaisance avec l’islamisme.

Comment faire revenir à la raison un maximum de gens lorsque sévissent à la téloche ou sur les réseaux sociaux des caricatures telles que: Damien le chasseur de migrants; ; l’autre préfet vallsiste n’ayant rien de mieux à faire que de polémiquer avec l’idiote de présentatrice d’AJ+ en Français; Miss Rebecca qui compare les porteuses de Burkinis à Rosa Parks; le cadre RN français de souche par naturalisation qui sautille sur sa chaise en vous disant  » Décolleté c’est Français et Burkini ça l’est pas« ; le maire de Grenoble- ville où s’est produit l’incident- qui en rajoute une couche en parlant des UV et de réchauffement climatique; les ciottises d’un élu LR niçois;  et puis tous ces idiots affiliés à des camps qui les suivent aveuglément en allant insulter le camp d’en face ou ceux qui ne sont pas du même avis.

Cela donne envie de cramer le premier extrémiste à portée de main au lance-flamme, qu’importe sa tendance. Pendant ce temps, les vrais problèmes peuvent attendre et Abou Moussab al-Suri doit se frotter les mains à l’heure qu’il est.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s