Surveillance générale: qui est le plus écoeurant dans l’histoire?

Contrairement à une idée répandue sur les bancs de nos écoles les nobles n’ont jamais eu autant de privilèges que les élus de maintenant. Que ne dirait-on pas si un de ces monarques réputé pour sa haute opinion de lui-même ( Louis XIV) ou pour son attitude austère ( Louis XI) eut décidé que ses mouches allassent espionner le quotidien de l’ensemble des sujets de sa majesté?

Ils l’ont dit, ils l’ont fait, et ils sont de gauche! Il nous faut restaurer un ordre politique social strict, dixit l’ami Malek Boutih! Ne soyons pas dupe car à droite on fantasme aussi sur un Patriot Act à la française– pendant les années 2000 on se souvient qu’un grand avocat très à droite- confondant alors tribunal et forum- se faisait l’ambassadeur de la logique néo-conservatrice voulant que la Lutte contre le Terrorisme passât forcément par une réduction des libertés publiques, et le politicien ci-dessous, par ses déclarations récentes, prouve que finalement il se distingue des partis d’extrême-droite ou des mouvances islamistes par son ralliement à une droite dure pro-israélienne aussi stérile que ses adversaires ( et peut-être que cette lubie qu’ils ont tous à porter des projets liberticides pourrait être un premier point d’accord).

estrosi

Corruptissima re publica plurimae leges: c’est lorsque la République est corrompue que les lois se multiplient le plus.

Ainsi, dans cette nouvelle loi les fournisseurs d’accès Internet devront fixer des boîtes noires capables de filtrer les conversations. Ceci pour dénicher les terroristes potentiels. Marc Trévidic, célèbre juge antiterroriste, estime qu’une loi mal faite qui tombe entre de mauvaises mains fait encourir un danger à la Démocratie,  appuyant que le Premier Ministre sera aux commandes et que selon le texte de loi personne d’autre ne pourra y faire opposition ( ni un chef d’état, ni le président du Conseil Constitutionnel).

Un mois auparavant nous apprenions que cette nouvelle loi ciblait aussi la Mouvance Identitaire. Puis, inévitablement, s’est ébruitée la rumeur selon laquelle les Zadistes, les activistes d’extrême-gauche, étaient aussi concernés. Ainsi que l’explique très bien Marc Trévidic il suffira d’un raisonnement fallacieux pour qu’une formation opposante soit qualifiée de  » terroriste » et qu’on colle aux basques de ses membres des agents de la DGSI, car pour reprendre le magistrat il faut distinguer le Renseignement Judiciaire du Renseignement Politique ( celui qui fiche tout le monde depuis un bail).  Mis-à-part DAESH et barbus associés les membres de groupes armés sont, généralement, très méfiants vis-à-vis des technologies en plus d’être bien renseignés sur les méthodes des services secrets- si bien que s’y trouvent  aussi des agents infiltrés, des  » éléments retournés », et parfois des individus aux intérêts nébuleux.

En France nous avons cette tradition du  » Tout Contrôler » qui ne cache qu’à moitié l’embarras qu’on aurait si jamais certaines affaires venaient à être révélées…

On l’a vu aux USA le Patriot Act aura légitimé l’action de police de pensée, où Bush Jr très proche des évangélistes ultra est allé jusqu’à budgéter des programmes d’abstinence pour les cours d’éducation sexuelle dont bénéficiaient les adolescents ( sous nos yeux médusés l’inverse se produit avec la proximité de notre ministre de l’éducation nationale avec les mouvements LGBT), car Freud l’avait compris mieux que tout le monde…en s’attaquant à la sexualité d’un individu c’est pas une habitude qu’on change, mais sa personnalité qu’on reconfigure). Le génial Anthony Burgess disait que si les politiciens le pouvaient ils feraient brûler les livres. Il suffit même de suivre, non sans écoeurement, les pages des réseaux sociaux qui leur sont entièrement dédiés, de voir à quel point ils prennent tous leurs électeurs pour des débiles profonds, et ce qui est hallucinant c’est de constater que même sur des choses insolites- qui ne les regardent en aucun cas- ils  » jettent » des opinions toutes faîtes amenées à se transformer en lois. C’est débile, mais pas anodin. Faisons un parallèle osé. Beaucoup de Chrétiens, de Juifs, ou de Musulmans pratiquants, harcèlent quotidiennement- rongés par la culpabilité- des prêtres pour savoir si oui ou non posséder un chien, pratiquer une position inavouable avec sa conjointe (ou son conjoint), faire sa cuisine au beurre, ou utiliser de l’eau de Javel, est conforme à La Tradition. Les machiavéliques institutions religieuses- pas les religions, j’insiste- ont compris tout l’intérêt qu’elles auraient à exercer un contrôle les individus.

Les politiques font de même. 1905 a vu la séparation entre l’Église et l’État. Peut-être songer à en faire de même entre les Citoyens et les Élus. Car si les politiques font dans le Débile, c’est pas pour rien. Il y a une demande. Une grosse demande. Le Besoin de Sécurité est au deuxième niveau de la pyramide de Maslow, et ces actualités ultra-violentes tournant sur les chaînes d’information font que les gens donneraient n’importe quoi pour avoir un peu de sécurité. Quitte à se cloisonner chez-eux en s’abrutissant devant leurs télés, tandis que les voyous trainent à l’extérieur. Tant qu’on les laisse débiter une bonne partie de leurs salaires dans les centres commerciaux.

Et on a beau expliquer aux gens que les politiques ne sont pas étrangers à ce climat, que cette loi sera liberticide, tout ce qu’on obtient est  » C’est comme ça! On y peut rien!« . Eh bien, en toute politesse, qu’ils aillent se faire foutre…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s