Arrêtons ce massacre, libérons la Palestine ! ( par Sophie-Alexandra Aïachi)

Parce que les massacres ne cessent de s’accumuler, parce que le deux poids deux mesures ne peut plus durer, parce que nous devons impérativement faire entendre nos voix et soutenir les palestiniens et la Palestine, il faut qu’ils sachent qu’à partir d’aujourd’hui nous ne nous arrêterons plus !

La scène internationale qui depuis des décennies maintenant fait semblant d’encourager des négociations sur le “conflit” et de promouvoir la paix alors qu’elle finance et arme Israël, est seule responsable des massacres de centaines de milliers de palestiniens. En tant que citoyenne américaine, je regrette les lobby sionistes à l’oeuvre à Washington et le manque de discernement de la population américaine. Je pense aussi à la France qui nous ressort constamment des déclarations condamnant l’Holocauste nazi, des reportages sur la Shoah, et des milliers d’heures de cours afin de sensibiliser les jeunes sur ces questions. Que fera-t-elle face à ceux, en Israël, qui veulent engendrer un nouvel holocauste contre les Palestiniens ? En tant que française, je regrette que les valeurs de liberté et de justice défendues ne soit pas assez importantes à nos yeux pour être appliquées en Palestine. Il faut condamner les pays arabes, qui s’ils ont un jour cru à leur possible puissance et au panarabisme ont aujourd’hui perdu toute semblant de dignité et de valeurs en ce mois saint, par ailleurs, de ramadan. En tant que tunisienne, je pense a mon pays qui symbole de sa liberté et de sa démocratie naissante devrait représenter le modèle Arabe et agir en faveur des palestiniens.

Comment accepter l’inacceptable ? Comment peut on les laisser faire ? Comment se fait il qu’aucune “puissance” ne réagisse face à l’horreur  de ces massacres ??

Certains veulent empêcher toute critique d’Israël et nous attaquent par le biais de l’antisémitisme, mais il n’en est rien. Il faut être clair aujourd’hui, combattre le sionisme, défendre l’état palestinien seul légitime n’est pas un signe d’antisémitisme, c’est tout au plus la juste dénonciation de l’occupation par un peuple du territoire d’un autre, ce qui au XXI e siècle ne devrait plus être acceptable ! Aujourd’hui face a l’ampleur des massacres, il faut réagir ! Nous ne regrettons plus la construction de nouveaux logements, nous condamnons fermement la colonisation de la Palestine par ces colons. Il est nécessaire de punir aujourd’hui sévèrement cet Etat auto-proclamé qui ne respecte rien ni personne ! Il faut savoir, car personne ne le dit, qu’il y a en Israel des centaines de milliers de personnes qui s’opposent à la politique de Netanyahou. Il faut que la scène internationale reconnaisse les crimes commis par cette entité, qu’elle rende son pays aux palestiniens et qu’elle prenne la mesure de sa responsabilité dans cette zone de non droit que constitue la Palestine.

Qu’on se le dise aujourd’hui, Israël c’est la construction d’un mur long de 700 km, qui plus est condamné par la CIJ,

Israël, c’est des colonies illégales qui occupent 42,7% de la Cisjordanie,

Israël, c’est des démolitions illégales en masse de maisons palestiniennes,

Israël c’est le blocus de Gaza,

Israël c’est l’établissement de 532 check points, c’est le traitement inhumain d’enfants palestiniens incarcérés, c’est la discrimination à l’égard des arabes,

Israël c’est la création d’une nouvelle forme d’Apartheid.

Et la scène internationale ne réagit pas, les États occidentaux ferment les yeux, et les États arabes qui sont les plus décevants, ont oublié la cause palestinienne pourtant fédératrice et garante du panarabisme! Parce que je crois en nos nations libres, parce que je sais que ces violations outrageuses du droit international ne resteront pas éternellement impunies, j’attire votre attention sur ces chiffres. Aujourd’hui près de 4653 palestiniens sont des prisonniers politiques. Il y a 27 députés palestiniens parmi eux et 218 détenus mineurs. 527 d’entre eux sont condamnés à la perpétuité. En tout ce sont près de 700 000 à 750 000 palestiniens qui sont passés par les prisons israéliennes depuis 1967.

Quand allons nous tirer la sonnette d’alarme ? Quand allons nous nous poser les vraies questions ? Quelle est la légitimité de l’Etat d’Israël ? Comment avons nous laissés un peuple coloniser un pays ? Pourquoi personne ne réagit quand cette entité viole toutes les conventions internationales ? Pourquoi nous désolidarisons nous du peuple palestinien ?

Israël court à sa perte et nous ne nous arrêterons pas tant que la Palestine n’aura pas retrouvé son territoire, son peuple, son Etat, son Pays. 

Sophie Alexandra Aiachi

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s