SNCF: pourquoi les voyageurs ne se révoltent pas?

 Cela doit faire, en tout et pour tout, six jours que les syndicats de la régie ont décidé de reconduire systématiquement les mouvements de grève. Verra-t-on les Français devenir plus cléments envers Flanby le Président de la République et El Blanco son premier ministre…pas sûr. Mais dans l’histoire, quoiqu’il arrive, ceux qui vont se faire enc…plumer seront les voyageurs et personne d’autre.

Qu’on arrête deux minutes avec un mythe: les syndicats grévistes ne défendent pas la Lutte des Classes et sont aussi Marxistes que mon chien. La vérité est qu’ils défendent bec et ongle leur situation avantageuse de monopole, et qu’actuellement leurs obligations envers l’Europe tendraient à infliger un coup sévère à celui-ci. De Bruxelles on en pense ce que l’on veut, et si il est vrai que l’Europe des Lobbys fait peur ce ne sont pas ces syndicats qui seront les plus aptes à faire face. Au contraire, par leurs actions de grève répétées ils ne font que dénaturer des revendications qui sont et seront légitimes pour d’autres cas: après tout les cheminots peuvent partir en pré-retraite vers cinquante-cinq ans, leurs enfants et eux peuvent bénéficier de réductions sur les transports, et ils ont la sécurité de l’emploi. Le régime des cheminots n’est plus adéquat. Certes, du temps où les trains fonctionnaient au charbon cela avait de l’effet sur leurs constitutions physiques ( et entendre certains Verts souhaitant revenir au Charbon, bien plus toxique que le Nucléaire, ça prête à sourire), et naturellement un travailleur vers les cinquante ans n’avait plus la même forme qu’un jeune.

De même le Droit de Grève intervient à l’époque où, surexploités, des travailleurs risquaient le coup de bâton si ils l’ouvraient. Soyons honnêtes: un gréviste travaillant dans le public prend-il autant de risques qu’un autre bossant dans le privé- dans le privé qui présente un taux de comportements inhumains bien supérieur au public!

En Allemagne, on préfère que les différentes parties se réunissent dans une salle afin de chercher un accord…et la grève n’est décidée qu’en ultime recours. S’agissant aussi de l’Allemagne les TGV- moins chers et moins rapides que leurs équivalents Français- proposent des wagons réservés aux femmes enceintes, aux handicapés moteur, voire entièrement réservés à des jeux d’enfants…pendant que les nôtres sont étroits. Nous avons cherché la vitesse, nos voisins d’Outre-Rhin le confort des passagers. Ne parlons pas des produits vendus dans les espaces-bars: chers ( les paquets de chips et les canettes de sodas!), dégueulasses (les sandwiches dieu du ciel!), et pas coupe-faim du tout.

Déplorable est aussi le rapport qualité-prix de la SNCF en déficit. En moyenne, un aller-retour d’une distance apprivoisant les cinquante kilomètres, tarif plein pot, un usager déboursera l’équivalent de deux heures de travail pour un transport qu’il n’est même pas sûr de prendre…puisque dans certaines régions ( notamment PACA et Languedoc) les annulations et les retards sont assez fréquents. Qu’un accident sur une grande ligne peut paralyser une bonne partie de l’hexagone et que les dispositifs mis en place sont faits à l’arrache ( combien de fois voit-on des usagers coincés pendant des heures dans une salle d’attente ou sur un quai à l’affut des nouvelles? Et combien de fois voit-on un employé ne sachant pas si des taxis ou des bus prendront le relais, si il faudra payer un hôtel, etc). Et les usagers seraient en droit de se révolter lorsqu’en périodes caniculaires certains trains- remis à neuf ou non- s’avèrent dépourvus de systèmes de climatisations…et qu’il n’y ai aucune bouteille d’eau à disposition ( petite pensée aux personnes âgées!). Le relationnel à la SNCF est une catastrophe. Les employés sont formés pour gérer des conflits, mais en aucun cas ils ne se sentent obligés d’être respectueux…je pense au jour où devant un guichetier hautain nous avons dû pousser une gueulante afin d’avoir chacun un papier tamponné qui serve de justificatif ( pendant que certains glandent sur leurs fauteuils ergonomiques d’autres risquent des heures de colles infligées par un(e) surveillant(e) générale hurlant des Tu ne peux pas prendre un train une heure à l’avance ou des blâmes par leurs supérieurs hiérarchiques si ils sont dans la vie professionnelle).

Un état doit garantir un minimum d’infrastructures à ses citoyens, d’accord. Il est vrai que l’Union Européenne favorise les concurrences déloyales et ça achèverait la SNCF gravement malade de par la cession du Sernam à Géodis-Calberson, de par la perte de ses rails géré par les Réseaux Ferrés de France. Mais posons-nous une question: qu’est-ce qui a provoqué tout ça? Les grèves SNCF de 1986 ont fait que les entreprises ont perdu énormément, et depuis elles préfèrent recourir aux transports routiers ou voire assurer elles-mêmes leurs transports ferroviaires ( ce qui n’est pas si évident!). Ils sont très mignons les écolos lorsqu’ils vous parlent des transports en communs sous couvert de lutte contre la pollution…mais lorsque les transports en commun, qui partent d’une bonne idée en soi, sont sous la croupe de fumistes ça vous inspire confiance? Voila une des raisons pour lesquelles les gens préfèrent prendre leurs voitures dès qu’ils le peuvent. Ils y ont contribué à ce cauchemar…

Pourquoi croyez-vous que la colère des employés de Goodyear et de Florange n’aient pas suscité plus d’indignation que cela?

En face nous n’avons pas des tendres. Gattaz et sa bande nous esquissent des sourires de piranhas. Quant on regarde leurs adversaires possibles, ceux qui s’en tiennent à l’anticapitalisme primaire du XVIIIe siècle, qui n’ont que le mot fasciste à la bouche, qui vous définissent comme vilain agent du capitalisme le cadre d’aujourd’hui autant pressurisé qu’une femme de ménage payée au rabais ( même logiciel de pensée que les autres trous de balle les tenants de la supériorité raciale incapables de regarder la réalité en face), on comprend que le néolibéralisme a encore de beaux jours devant lui.

En attendant ce sont les usagers qui payent.

Publicités

3 réflexions sur “SNCF: pourquoi les voyageurs ne se révoltent pas?

  1. Commentaire d’une internaute qui s’est trompée de page:  » Envoyé le 17/06/2014 à 10:27

    alors là putain j’hallucine sur l’article « pourquoi les voyageurs ne se révolte pas »; en plus vous racontez vraiment n’importe quoi, c’est exprès pour remonter les gens ou c’est de la pure ignorance? évidemment qu’ils ne sont pas marxistes , mais ils ne défendent pas simplement leurs acquis, (et encore on parle de quoi du RH077 qui gère leur temps de travail? heureusement qu’il l’ont , pour la sécurité!) mais aussi un service pour tous; leurs soit-disant avantages c’est fini depuis longtemps: : garantie d’emploi? la SNCF fait maintenant des contrats dits « contractuels », donc de droit commun, retraite à 55? c’est fini aussi depuis les 1ères modifs de 1995 et suivantes., l’âge a été aligné sur le privé; .billets gratos? oui et alors? les gens qui bossent à Air France ont aussi des billets gratuits pour eux et leur famille, c’est quoi le problème? et les politiques ? ça vous pose pas de problème que eux ils aient les transports gratuits, plus des voitures de fonction avec chauffeur?
    vous enviez les syndicats allemands? , mais pour qu’il y ait négociation il faut qu’il y ait des avancées des 2 côtés! Et en Allemagne les gens sont respectueux de leurs biens communs, en France, si on met des installations dans les TGV , elles sont volées en 2 jours!!!
    vous êtes tombé sur 1 con? ah bah oui, c’est bien connu, dans le privé tous les commerçants sont polis aimables, serviables et souriants.. on habite bien la même planète?., et des tire-au-flanc, j’en vois souvent, qui ont du mal à traîner leur Q, dans le privé!
    les annulations et les retards sont fréquents? parce que vous croyez que c’est parce que le conducteur ne s’est pas réveillé? non, c’est à cause justement des économies que la SNCF fait sur le renouvellement du matériel, des voies,les réparations ..et c’est ça qu’ils combattent dans leur gréve,; les retards, les gens bloqués, pas de clim? ben ça part du même constat: se sont les économies mal placées de la DG SNCF et ses décisions calamiteuses, pas la faute des cheminots, qui font avec ce qu’on leur donne comme outil de travail!!
    le pire, c’est que c’est la même situation que les autoroutes quand Mitterrand les a bradées à des opérateurs privés: les français ont financé les infrastructures dans leurs impôts et quand ça a été fait, ils ont du raquer à ces boîtes pour rouler dessus! Et les prix ont baissé depuis le temps? non! ils ont explosé et il n’y a eu aucune vraie concurrence , puisque ça n’était pas le mêmes tronçons! Et ben ça sera pareil avec le rail! si les boites privées ont des tronçons différents, ils n’ont pas à se faire la guerre des prix, si vous devez aller à Toulouse, vous ne prendrez pas le train pour Marseille!
    Vous voulez voir ce que donne la privatisation? regardez la Grande Bretagne, rail privatisé, veut dire infrastructures vieillissantes , accidents et 11 milliards que l’Etat a mis au pot pour les refaire! c’est ça la privatisation? http://fr.euronews.com/2012/08/14/augmentation-spectaculaire-des-billets-de-train-en-grande-bretagne/
    Et faudra pas compter sur les boites privées pour vous faire des cartes Etudiants, 12/25, Famille nombreuse, Senior,Escapade, Prem’s et j’en passe!
    en Suède les cheminots en sont à leur 2ème semaine de grève contre Veolia, qui en plus leur fait les fameux contrat 0 heures comme en Grande Bretagne , c’est ça que vous voulez comme avenir pour vos enfants, ou vous êtes persuadés qu’ils seront à l’abri ? seule la CGT en a parlé et les médias aux ordres le Monde le Figaro, …ont tous bêlé que c’était des raccourcis, alors qu’ils n’ont même pas repris l’article pour que les gens puissent se faire une idée par eux-mêmes
    alors oui, avec votre genre de raisonnement le néolibéralisme a vraiment encore de beaux jours devant lui..
    Sophie « 

  2. Vous hallucinez, eh bien hallucinez! La CGT a joué le jeu des grands patrons. Jamais elle n’a appelé à l’insurrection totale contre les grands patrons, puisque elle a besoin d’eux pour exister et qu’eux ont besoin d’elle pour exister. C’est mathématique. Et pour votre gouverne non je ne suis pas favorable au tout privatisé. Et excusez du peu je ne me suis pas fait l’apôtre des tire-au-flanc dans le privé ( qu’ils fassent un syndicat tiens!).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s