Pourquoi Moscou n’est pas la Nouvelle Rome

En ces temps d’impopularité hollandienne maintes gens rêvent de situations meilleures et, malheureusement, seraient prêts à sacrifier toutes leurs libertés pubiques ( déjà qu’il y en a plus trop!) pour que tout aille mieux selon-eux. Aux derniers événements internationaux, le putsch en Ukraine suivi d’une possible sécession de la Crimée Russophone, nous lisons sur de nombreux fils de l’admiration pour Vladimir Poutine et si dans de nombreux cas il faudrait y voir de la défiance envers une structure étatique corrompue. « 

Au cours d’une conversation un ami trouvait que le terme nationaliste-révolutionnaire était inadéquat et qu’il fallait dire simplement « identitaires ». En fait, non. Pour la bonne et simple raison que des divergences les opposent. La première est tout simplement l’Islam. Allié de circonstance contre l’impérialisme ( Yockey) voire soluble si il y a possibilité de l’instrumentaliser ( Soral avec E&R), c’est pour les premiers. Ennemi portant en soi toutes les tares de la globalisation préparant au Grand Remplacement de population, ainsi est le raisonnement des Identitaires. Ensuite, les Nationalistes-Révolutionnaires sont plus ou moins des partisans d’un renouveau national-socialiste qui place la nation au coeur de tout. Les Identitaires, c’est plutôt l’Europe aux cent drapeaux qui provoque leurs excitation. Un autre point de désaccord est la Question Juive ( faut dire Sioniste! chut!): ennemis jurés des premiers, allié de circonstance ou de convergence pour les seconds qui n’ont pas évolué depuis 732. Mais il est un autre point qui les distancient: la Russie. Si les deux voient en Poutine l’exemple d’un souverain viril aux accents racialistes, et verraient de facto inéluctable le rapprochement avec la Russie…c’est encore à des degrés bien divers. Certes, ils sont d’accord pour certifier qu’une alliance avec la Russie serait capable de remettre à sa place l’Oncle Sam. Toutefois, certains natios-révolutionnaires sont tentés ( et on dit bien  » tentés ») par la création d’un bloc eurasien allant de Dublin à Vladivostok. Les Identitaires, c’est plus radical, leur Eurosibérie à cent drapeaux doit être le porte-étendard d’un Bloc Blanc ( c’est-à-dire entièrement composé d’individus de race blanche, ce qui paraît même absurde aux yeux des eurasistes!). Or, pour reprendre une connaissance du Cercle des Volontaires,  » Faut arrêter la France est un pays de rivières et de fleuves. Rien à voir avec le Sol Invictus ou l’Eurasie! ».

Chez les souverainistes l’Ours Russe est un ami historique, enfin jusqu’à Napoléon- bien que De Gaulle ait eu formulé un vain espoir que celle-ci sorte du communisme.

Malheureusement, certains membres de l’UPR, du FN, d’E&R, de DLR, ( pas tous heureusement) admirent Poutine pour son côté autoritaire et leurs commentaires irréfléchis donnent une idée de ce qu’ils feraient si ils étaient au pouvoir. Oui, c’est pas exagéré de dire que certains supportent la Russie à défaut d’avoir un IIIe Reich ou une République de Salo.

Russian President Vladimir Putin holds a

La Russophobie des pseudo-élites est clairement un frein et nous aveugle, nous détourne qu’aujourd’hui les grands délinquants ne sont pas  sur la Place Rouge mais sont plutôt domiciliés, respectivement, à Langley, Wall Street, et à la Maison Blanche. Son plus haut représentant en France est un rigolo  » philosophe » ( comme la Reine d’Angleterre est la nouvelle Miss Monde), un  » combattant de la liberté »qui arbore un brushing au beau milieu des ruines, qui deux ans auparavant se définissait comme Juif de Combat devant des opposants libyens adeptes de la Charia, et qui nous refait le même coup en réitérant sa prestation devant des manifestants ukrainiens dont une partie se réclame de Stepan Bandera ( et donc de ses exactions sur les communautés juives ukrainiennes qui, elles, sont vraiment en danger depuis l’effondrement de l’URSS). Il n’y a même qu’à voir sur sa page Facebook comment ce personnage ni ministre, ni conseiller, ni député, mais juste « philosophe », est aimé…avec sa surmédiatisation on comprend qu’il y a vraiment une forte dissonnance adéquation entre lui et le Peuple. C’est le Génie du Peuple, n’en doutons pas. Il est à la fois Kierkegaard et Lawrence D’Arabie, à la fois Platon et James Bond…trêve de sarcasmes cet homme, ridicule au demeurant, agite ses réseaux pour peser sur la diplomatie Française. Si à travers d’une pièce de Molière la chose eut été drôle, elle l’est nettement moins en réalité- comme il est inquiétant que cette Bévue Hautement Livresque puisse jouer de son influence au Conseil de Surveillance de la chaine Arte ou que son amitié avec Lagardère va jusqu’à des accusations de censure. BHL ne fait que poursuivre la bourde de l’Europe après la chute de l’URSS, qui a consisté à la laisser se débrouiller toute seule à un instant critique. Que passer au libéralisme sauvage après avoir connu le communisme ankylosant c’est un peu comme passer de Charybde en Scylla. Faut-il s’étonner après ça que les Russes haïssent l’Occident?

)

D’abord, et BHL le comprendra peut-être que vers la fin de sa vie, la Russie n’est pas comparable à la France. Pareil aux USA, et à l’Europe, c’est un continent en terme de superficie. C’est une vingtaine de fédérations. Gérer une vingtaine de fédérations avec les mêmes lois est tout simplement impensable. De même les Identitaires se plantent en croyant une seule seconde que la Russie veut bouter les musulmans hors de son territoire, car certains russes sont culturellement musulmans ( Tchétchènes, Rutuls, Tatares, Tadjiks), et ensuite dans l’histoire Russe il y a un personnage qui compte autant qu’Ivan le Terrible: Genghis Khan. Regardez bien les traits faciaux de certains Russes et comparez-les avec des Mongols ou des Japonais aux traits rugueux…si après on croit encore qu’il y a une proximité génétique avec un viking c’est soi 1) de la mauvaise foi ou 2) qu’on a besoin d’une paire de lunettes. Par-contre, oui, racialisme slave il y a. Si Lenine a tant bien que mal essayé de faire passer un message universel via la Révolution Bolchèvique, il est revenu en force sous Staline ( dont une grosse partie de la politique était d’attribuer à chaque peuple une terre pour qu’il y reste et n’y sorte pas, on pourrait aussi parler des étudiants Africains de l’université Lumumba sommés de restés cantonner dans leurs campus). Ce racialisme slave est, encore aujourd’hui, la cause première de l’animosité de certains pays satellitaires autour de la Russie ( Pologne, Ukraine). Le facteur premier de ce racialisme est dû à l’histoire impériale où des empereurs Russes ont fait commettre des exactions sans nom. De même que les formes de christianismes n’ont pas été là pour apaiser les tensions ( la Pologne est catholique romaine, l’Ukraine est subdivisée en catholicismes orthodoxes et se targue de posséder L’Église latine qui date de l’Empire Romain d’Occident). D’où la Russophobie exaltée chez des formations néonazies ukrainiennes telles que Secteur Droit ou Svoboda. Pour être simple les Russes ont toujours considéré que souveraineté n’était pas égale à indépendance. Si on reprend l’exemple de la Tchétchénie, qui est plus compliqué que les leçons indigestes de BHL et de Glucksmann, un Français pourrait voir la chose ainsi: pour reprendre le contrôle d’une banlieue on met un caïd sanguinaire ( Kadyrov) tourné vers les intérêts de la République à la place d’un autre tout aussi violent ( Bassaïev par-exemple), tout ça parce qu’un affairiste sans vergogne ( Berezovski) a fait déclenché une guerre  une émeute pour ses propres intérêts. Déjà la thèse de Poutine égal Prince des Ténèbres ça vole en éclats. En 2006 les Ukrainiens se sont fait avoir avec Gazprom, comme nous nous pourrions nous faire avoir aussi.

Poutine est, dans sa tête, un Tsar. En face il n’a que des adversaires déjà même pas fichus de s’entendre dans un machin nommé Union Européenne. Forcément, ça grise. Et c’est là où le bât blesse. Lorsque par-exemple Poutine soutient que l’Occident est corrompu, dégénéré, qu’il met au même niveau les Fois Chrétiennes et Sataniques, n’importe quel chef d’état avec un sens de répartie pourrait lui faire entendre que ce genre de critique est très mal venue de la part du président d’un territoire où pullulent les groupes de National Socialist Black Metal ( NSBM) dont les textes vomissent les religions monothéistes ( dont la branche orthodoxe) et combinent parfois hymnes à Satan avec ode au paganisme. Que la juridiction de son pays semble bien complaisante envers les pédocriminels ( d’ailleurs certaines régions pauvres de la Russie apparaissent parmi les plus gros producteurs de snuff movies). Qu’une bonne partie des Nouveaux Russes, les milliardaires émergeant depuis les années 90, ont fait fortune via des procédés douteux, voire que certains ( dont Berezovski ancien mentor de Poutine) grâce à la mafia.

Que dire d’autres? La LGBT y aurait beaucoup de choses à dire dessus, en premier qu’elle ne rend pas service aux homosexuels, bisexuels, et transsexuels de ce monde. Alors la fameuse loi vu d’un pays qui autorise le Mariage Gay, évidemment, elle ne pouvait que paraître homophobe…mais dans ce cas-là nous n’avons pas attendu ces associations LGBT critiquer Hollande lorsqu’il signe des contrats avec l’Arabie Saoudite ou le Qatar, qui rappelons-le sanctionne de peine capitale tout individu accusé d’avoir eu des rapports homosexuels ( et attention pour des islamistes l’homosexuel est celui qui prend la position de la femme!). Alors nos tradis boursoufflés de suffisances ( des tradis quoi!) crient victoire, blablabla. Il faudrait revoir la loi en question. Celle-ci interdit toute « propagande homosexuelle » à l’égard d’un mineur. L’Orthodoxie n’est pas loin. Mais d’une elle ne criminalise pas les personnes homosexuelles…par-contre, et c’est là le bémol, c’est qu’il soit interdit d’en parler à un adolescent ( alors que bon les ados, on va pas se mentir, regardent autre chose que des contes de fées!). Homophobe, non…hypocrite, plutôt. Comparé au cas d’un pédocriminel qui a trafiqué des vidéocassettes où des enfants se font massacrer et qui a bénéficié d’une remise en liberté c’est plutôt dégueulasse et hypocrite! Le problème de tous les tradis de la Terre c’est qu’ils ne comprennent pas que la science puisse tourner ailleurs qu’autour de leurs certitudes absolues. De l’autre côté la LGBT n’est pas innocente comme l’agneau qui vient de naître. Certaines de ses tendances observent systématiquement des attitudes hostiles envers l’hétérosexualité, voir envers la masculinité, quant certains de ses détracteurs ne l’accusent pas d’avoir été noyauté par des pédophiles.

Et puis les révolutions de couleurs ça rappelle certaines histoires

Quant aux journalistes assassinés, comme Anna Poulitovskaïa, c’est encore à prendre avec des pincettes contrairement à ce que veulent nous faire entendre le grand penseur contemporain BHL. Certains pensent que c’est Poutine, d’autres Kadyrov, ou d’autres que c’est un complot pour nuire à l’un des deux ( voire au deux).

Ce jeu pourrait continuer. Néanmoins, il faut admettre que par son passé historique, son emplacement géographique, un pays comme la France aurait plus intérêt à se rapprocher de la Russie que des USA. De plus, l’un des projets chers à la Russie est de parvenir à réaliser une quadrature de cercle qui serait un bouleversement géopolitique sans précédent: un axe Russie-Iran-Chine-Inde. C’est sûr qu’il y a un état au Proche-Orient qui serait vert de rage si pareille alliance se concluait.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s