René Guénon le soufi, par Joseph Malsi

Prière

ismillah arahman arahim,  wal hamdulilahillah robbil alamin;  wa la illaha ila hu  wahdahu la charika lah;  wa huwa ‘ala kulli chay’in qadir  wa salat wa salam ala ashraf al mursalin,  salala ala seyidina Mohamad,  el nabyou el malih saheb el maqam el ala wa lisan el facihwa ‘ala –alihi wa sahbihi ajmain,  As Salam Alaikoum wa rahmat Allah wa barakatahu,  ama baad , que ce site soit une aumône courante pour Sa Face.

Beaucoup en parlent et depuis de longues années…..Ce n’est donc pas une biographie de plus ou le panégyrique d’un homme de tradition mais simplement un témoignage…Un témoignage pour celui qui a indiqué a beaucoup d’entre nous le chemin de la Vérité, qui a été un des vecteurs majeurs du renouveau de l’Islam en France par ce qui en est son cœur : le tassawuf ou soufisme.

En effet, R. Guénon, né à Blois, plus exactement : Abd al-Wahid Yahya mort en Egypte, musulman orthodoxe a toute sa vie œuvré à la diffusion des notions essentielles à la compréhension de l’Islam par des occidentaux et accessoirement par des orientaux oublieux de leur religion. Il a traduit, digéré, utilisé le Qôran , le Hadith (ensemble des dires et gestes du Prophète. psl)et la Sirâ (Vie du Prophète) pour chacune des idées exprimées dans ses ouvrages, études ou missives, nous familiarisant ainsi aux subtilités sublimes et à l’approche d’une forme différente de notre propre tradition. Apprivoisant ainsi ceux qui, ayant les qualités requises pour ce cheminement, pouvaient , esclave de leur égo, se rebeller en se réfugiant dans le musée de traditions oubliées, pour ainsi dire mortes, se coupant ainsi de toutes possibilités de vivification.

René Guénon, wali (saint) pour les musulmans, ayant suivi l’exemple du Prophète et vécu le Qôran, disciple d’un sheikh, cheminant au sein d’une Tariqâ, par son statut et par la fonction de la dernière Révélation,  a pu aborder la Vérité par tous les chemins traditionnels : christianisme, judaïsme, hindouisme, bouddhisme…..

Ses écrits sont un véritable mode d’emploi pour s’affranchir de tous les miasmes de la modernité dans ce qu’elle a de castratrice. Guénon nous indique, dans un langage particulièrement clair et précis, le chemin à suivre pour véritablement modifier notre âme, museler notre égo et ainsi atteindre la noblesse comportementale qui sied aux connaissants….Loin de toutes les modes initiatiques oublieuses ou pseudo-initiatiques qui n’ont que des recettes pour « faire semblant »propres à cette mentalité factice qui s’appuie essentiellement sur le « plaisir » ou « la souffrance » pour avancer.

La noblesse du comportement, l’Ihsan…voila la clef. La différence entre le vulgaire au sens traditionnel et le cheminant. La noblesse du comportement est une véritable valeur ajoutée, la solution de tous les maux de notre siècle. En ce sens , Guénon a su jeter un pont ,entre l’oubli et le rappel, bien nécessaire à nos sociétés où plus rien de vivant ne subsistait; il est le précurseur, en étant le serviteur du Principe, d’une vivification par un changement de forme, expliquant l’Islam dans sa finalité et  sa beauté.

Sans ses explications d’une précision époustouflante, nous n’aurions pu que vivre une « guerre des formes », largement entretenue par les tenants de la  fausse thèse du « choc des civilisations » et par ceux de l’anti-tradition, nous coupant ainsi de la dernière possibilité d’accaparement d’outils traditionnels à l’efficacité absolue.

Nous tenterons de mettre en évidence tout cela au quotidien……en toutes situations.

Joseph Malsi

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s