Choc des conspirations ou interconspirationnisme?

DCIM100MEDIA

Contrairement aux idées reçues, aux travaux peu fiables de certaines personnes ( 1 et 2), les théories du complot ne se portent pas que sur le 11 Septembre, sur les Franc-Maçons accusés d’être une émanation de la secte des Illuminatis , ou sur les terribles Reptiliens qui seraient à la tête de chaque état national pour diriger le monde .

Plus simplement, depuis la nuit des temps, tout pouvoir est source d’intrigue. Autant d’un point de vue interne qu’externe. Voila comment ça se passe ceux qui ont le Pouvoir ont tout intérêt de le conserver par n’importe quel moyen, et ceux qui ont dans le viseur ont tout intérêt de se l’approprier par n’importe quel moyen. Déjà ça devrait foutre un sacré coup d’épée sur l’idée reçue selon laquelle il y a les Gentils et les Méchants, les Bons et les Mauvais, etc…Que nenni! C’est plutôt un coup d’épée dans l’eau. Zola disait que la folie est la condition du genre humain. Carl Schmitt est plus précis en mettant l’accent sur la dialectique Ami/Ennemi qui est le moteur d’une force politique. Les raisonnements ne suffisent pas, il faut aussi de la rhétorique, car peu importe si vous avez raison ou tort au fond l’important c’est de trouver des arguments pour convaincre.

Dès lors, ces forces politiques divisent les individus en les reléguant à des catégories, donc conspirent en soi contre les individus. C’est dans leur intérêt même de faire valser ce qui tient de la morale, à l’éthique, ou à la déontologie, tout en se disant être les porte-étendards. Cela implique la création d’une sphère. Ce principe de Sphère on le retrouve. Pour créer une Sphère il faut insister à mort sur le principe de communauté et injecter quantité de doses d’irrationalisme qui créent des effets

Chaque sphère a son langage et ses codes qui lui demeurent propre. Ce qui les relie plus ou moins est leur déni du monde extérieur toujours jugé comme corrompu. Le raisonnement est le même autant chez les Identitaires, chez les Dissidents, ou chez les Royalistes, que chez des antiracistes, des écologistes, ou des associations communautaires. Ce qui varie sont les termes qui désignent la Corruption ( allogénisation, antisémitisme, raciste, capitaliste, gauchiste, etc). Dans chacune de ses Sphères la conspiration est le leitmotiv, puisque c’est toujours par antagonisme qu’on se définit. Naturellement, ça a toujours eu lieu. Autant d’hommes, autant de problèmes. Dans les sociétés dites charismatiques les courants essayaient d’avoir le plus d’influence auprès des Rois ou des Empereurs. Le souci d’aujourd’hui, avec les sociétés de type individualisées, est qu’il n’y a plus cette posture d’instituteurs sifflant la fin de la récréation qu’avaient, justement, les figures autour desquelles s’articulaient les sociétés dites charismatiques.

Ce qui nous donne, de manière inédite, la Lois des Sphères qui s’organise et se réorganise en fonction des changements de primauté…vu que personne n’est plus là pour les réguler, pour les contraindre à ne pas franchir la ligne jaune.

Faut-il pour autant y retourner quitte à être assujetti de grès ou de force…pas sûr que même nos esprits conservateurs le consentent étant donné les paramètres actuels!

Plus incroyable est l’effet qu’elles produisent lorsqu’elles s’entrechoquent. On s’aperçoit ainsi que leurs champs lexicaux employés pour les authentifier vont dresser des barrières mentales au sein de la base militante. Exemple, il n’est pas rare de lire ou d’entendre  » Ah je peux pas!  » suivi de termes dévalorisants ( satanique, intégriste, nazi, bobos, ainsi de suite). Après tout tient du positionnement et des intérêts divergents. Dès lors, conditionnés, la base militante au nom de l’idéal va en venir à des méthodes qu’elle dit rejeter de toutes ses forces ( délations, surveillances, hacking, viol de la vie privée, agression physique ou verbale, menace de mort) et qu’elle justifie au nom de l’affrontement qui implique que tout les coups soient permis ( tout en se disant derniers garants des valeurs!)

Elles créent donc une onde de choc qui s’en va dévaster le système et génère une pesanteur lourdingue.

Pourtant, on le croirait pas, mais elles sont liées.Et ce qui les lie au plus fort c’est l’uniformisation prétendûment combattue. Leur dégoût commun se voit alors transformé en force motrice

On a tendance à réduire l’américanisation des moeurs par la sur-présence de franchises. Or, les Etats-Unis d’Amérique sont par essence une société de Sphères qui sont amenées à se regarder constamment en chien de faïence. Leur constitution, pas mauvaise au départ sur le papier, est même prévu à cet effet, et si on regarde bien c’est un état fédéral. Qui dit état fédéral dit sphère différente ( d’où les gouverneurs). En regardant bien l’intégration à la société etasunienne se fait par les communautés, donc par les sphères, à la différence d’un pays comme le nôtre pour qui l’assimilation passe simplement par le bon vouloir d’une personne ( enfin ça c’était avant!)…mais contrairement à nous ces sphères sont placées sous le spectre de la Bannière Etoilée, ce qui fait qu’un citoyen de là-bas dira qu’il est avant tout américain avant d’être X ou Y. Nous, non ( une certaine gauche a diabolisé toute idée relative au patriotisme). Dernier détail, et pas des plus anodin, la société etasunienne obéit à la règle gagnant/perdant et la délation- comme tout type de comportement déviants- est culturelle ( il n’y a qu’a voir pour les gens, en Californie, qui se sont fait dénoncés par leur propriétaire parce qu’ils ont fumé chez eux…et bien entendu toutes les dénonciations calomnieuses dont les américains musulmans font les frais depuis le 11 Septembre), mais aussi conséquencielles du fait qu’elles sont même encouragées par les autorités…on ne compte pas non plus les accusations de harcèlement sexuel ou de racisme qui sont fallacieuses, tout est permis pour monter dans la hiérarchie…

Pareil pour nous avec ces comportements déviants stigmatisés à géométrie variable, et qui sont ni plus ni moins les résultats d’une atmosphère délétère.

Je préfère de loin le raisonnement de ce jeune homme, qui comprend qu’à l’heure actuelle on monte les populations les unes contre les autres!

Publicités

3 réflexions sur “Choc des conspirations ou interconspirationnisme?

  1. Ah, ben un peu de bon sens pendant cette période de remue-ménage, ça fait du bien! Je n ai malheureusement pas pu accéder à la video du jeune homme en question, mais l’article à lui seul m’a fait l’effet d’un grand bol d’oxygène…ouf!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s